photo_aminabejibecheur_70
Amina Béji-Bécheur 
Présidente de l’afm

Découvrez le projet de la nouvelle présidente de l'afm : Amina Béji-Bécheur pour son mandat 2022-2024

Chers collègues, chers membres de l’afm

Chères amies,

Chers amis,

L’amitié est le mot qui m’est spontanément venu à l’esprit pour qualifier l’afm.

Une association de chercheurs réunis pour dialoguer scientifiquement autour des concepts et pratiques du marketing et de la consommation.

L’amitié est une manière de concevoir les rapports aux autres, elle caractérise notre humanité. Je fais référence ici à un texte d’Hannah Arendt « Nous humanisons ce qui se passe dans le monde et en nous en en parlant, et, dans ce parler, nous apprenons à être humains. Cette humanité qui se réalise dans les conversations de l’amitié, les Grecs l’appelaient philanthropia, “amour de l’homme, parce qu’elle se manifeste en une disposition à partager le monde avec d’autres hommes. »

C’est dans cet esprit que j’envisage le mandat qui m’est donné et dont je suis honorée.

 

Grâce à mes prédécesseurs, que je remercie du temps qu’ils m’ont très amicalement consacré, j’ai la chance d’hériter d’une association forte de sa communauté de chercheurs engagés au service de la construction du champ de connaissances scientifiques sur le marketing, légitime par ses deux revues, son congrès, ses journées labellisées, sa participation aux réseaux nationaux, accompagnant le développement professionnel des enseignants-chercheurs tout au long de leur carrière, représentant la diversité des chercheurs en marketing grâce à ses groupements d’intérêt thématique, reconnue au niveau national et dans l’espace francophone et en développement à l’international, en dialogue avec le monde des praticiens et engagée dans sa contribution aux débats de société.

Mon ambition est de poursuivre ce chemin tracé depuis 1984 pour qu’en 2024 nous affirmions par nos actions notre identité comme académie francophone de recherche en marketing reconnue à l’international et engagée dans la société.

Le projet sera articulé autour de trois axes stratégiques.

Le premier est de soutenir la dynamique de notre communauté académique dans son engagement au service d’un bien commun (la recherche scientifique et l’enseignement) et d’un intérêt collectif (notre profession d’enseignant-chercheur). Chaque année lors de l’assemblée générale de l’afm nous mesurons la richesse des réalisations des chercheurs qui bénévolement oeuvrent pour le collectif et contribuent à apporter des services aux membres sur l’ensemble de leurs parcours professionnels. A cet égard, une réflexion sera menée avec les responsables des groupements d’intérêt thématique pour envisager les axes de valorisation de leurs activités. Notre rôle sera de faciliter l’action des membres notamment en renforçant le système d’informations pour capitaliser sur la mémoire de l’association et en soutenant l’amélioration continue de nos process. Je souhaite également poursuivre le travail entamé sur la gouvernance de l’association par Alain Decrop durant son mandat en particulier pour préciser le rôle des différentes instances et leur possibilité de participation aux différents niveaux de décision et d’actions.

Le deuxième vise à renforcer la position de la recherche française et francophone en marketing dans l’écosystème de la recherche internationale au regard des enjeux d’une science ouverte. La force de notre association est de proposer deux revues de recherche légitimes dans le monde francophone et en développement dans l’écosystème de la recherche internationale. Deux axes de travail sont à envisager pour accompagner ce développement. Diffuser en anglais nous oblige à une traduction de grande qualité pour valoriser au mieux les articles publiés en français. Ensuite, améliorer notre positionnement à l’international nécessite également de nous inscrire dans les principes de la science ouverte. Nous devrons ainsi contribuer à soutenir les membres de l’afm et les revues sur ces deux aspects. C’est en ayant des revues légitimes sur le plan des canons internationaux et accessibles à des non francophones que nous contribuerons à renforcer en retour la recherche en langue française.

Le troisième axe est d’affirmer notre responsabilité de chercheurs et d’enseignants en marketing face aux défis sociétaux dans un esprit de dialogue avec les parties prenantes. Dans cette perspective, et dans la continuité de l’engagement sociétal initié notamment avec l’ouvrage wiki « marketingpourunesocieteresponsable.org », je souhaite mener une réflexion autour des transformations des pratiques et des métiers du marketing au regard des défis sociétaux (écologiques et sociaux), en partenariat avec Kantar. Cela pourra s’envisager sous la forme d’une série de dialogues avec les praticiens du marketing et plus largement les parties prenantes concernées autour de sujets que ces dernières considèrent « urgents et importants ». Il s’agira d’intégrer cet objectif dans les évènements et la stratégie partenariale avec les associations professionnelles et les entreprises. Cela signifie de penser aussi l’innovation et les cas pédagogiques au regard des évolutions attendues des métiers du marketing. Nous continuerons à rendre les recherches accessibles à des publics non chercheurs à travers l’ouvrage wiki, les billets de blog, les livres blancs, et les articles de presse. Enfin, et en cohérence, nous aurons comme volonté d’inscrire l’association dans une approche écologiquement et socialement responsable dans ses propres activités.

Je tiens à remercier celles et ceux qui ont accepté d’être mes compagnons de route sur ce projet. L’ensemble des actions sera mené grâce aux membres du bureau (déléguée générale, trésorier et six vice-présidents), à notre secrétaire, aux chargés de missions des six commissions, aux administrateurs, aux porteurs des groupements d’intérêt thématique et des journées labellisées et aux membres de l’afm qui souhaitent s’investir ponctuellement.

C’est grâce à chacune et chacun d’entre vous que l’afm est aussi vivante et conviviale !

Et le clou du mandat ? 2024, l’afm fêtera ses 40 ans !

Merci encore de votre confiance.

 

Amina Béji-Bécheur, AG Congrès de Tunis, 19 Mai 2022.

 

Hannah ARENDT, Vies politiques, Gallimard, Paris, 1974, p. 34-35.

Le mot du président