LE ROLE MODERATEUR DE LA PROPENSION A LA NOSTALGIE SUR LES INTENTIONS COMPORTEMENTALES DES CONSOMMATEURS RELATIVES A UNE OFFRE DE RETROMARKETING

Année: 
2017
Type: 
Actes du congrès
LE ROLE MODERATEUR DE LA PROPENSION A LA NOSTALGIE SUR LES INTENTIONS COMPORTEMENTALES DES CONSOMMATEURS RELATIVES A UNE OFFRE DE RETROMARKETING
MODERATION EFFECT OF NOSTALGIA PRONENESS ON CONSUMER’S BEHAVIOURAL INTENTIONS TOWARD A RETROMARKETING OFFERING
Résumé: 

Une expérimentation a montré que la propension à la nostalgie a des effets sur les intentions comportementales des consommateurs relativement à une tournée de concerts hypothétique d’un groupe de musique culte des années 1970, Led Zeppelin. Spécifiquement, la présence (plutôt que l’absence) du chanteur original du groupe de rock induit des intentions comportementales plus favorables seulement parmi les consommateurs dont la propension à la nostalgie est forte (plutôt que faible). En outre, la croyance au déclin est apparue comme un construit distinct, et non comme un indicateur, de la propension à la nostalgie, ce qui invalide l’index de nostalgie de Holbrook (1993, 1994). Cette recherche est la première, à notre connaissance, à établir un lien empirique entre le concept de propension à la nostalgie, en tant que variable psychographique distincte de la croyance au déclin, et la stratégie de rétromarketing, qui consiste à vendre un produit associé au passé remis au goût du jour.

Abstract: 

An experiment showed effects of nostalgia proneness on consumer’s behavioural intentions toward a hypothetical concert tour of a cult rock band from the 70’s, Led Zeppelin. Specifically, the original singer’s presence (vs. absence) has a positive impact on behavioural intention only among high (vs. low) nostalgia proneness consumers. Moreover, belief in decline appeared as a distinct construct, not an indicator, of nostalgia proneness, a result that makes Holbrook’s nostalgia index (1993, 1994) invalid. The present research is the first, to the best of our knowledge, to link empirically the nostalgia proneness concept, as a psychographic variable distinct from belief in decline, to the retromarketing strategy, which consists of selling a product from the past, updated to contemporary standards.