La peur est dans l’assiette !

Je ne risque plus ma vie en mangeant : Je ne mange plus de viande crue, je détourne les yeux devant un fromage fermier vieillissant et me méfie même des fraises des bois ramassées au bord de la route. Je gère mon « risque sanitaire immédiat » ! En revanche, quand je regarde mon pot de pâte à tartiner préféré, je me dis que je peux me resservir, qu’elle ne me rendra pas malade… et pourtant, une petite voix me chuchote qu’un de ces jours, je regretterai toutes les cuillères dont je me suis délectée ! Serais-je donc inconsciente du « risque nutritionnel » que je prends à long terme avec un tel comportement alimentaire ? Aujourd’hui, c’est bien plus notre mode d’alimentation qui est dévastateur que les crises sanitaires ponctuelles que nous connaissons. Les maladies associées à la nutrition sont la première cause de mortalité dans le monde. Carences nutritionnelles, prise de poids excessive, maladies chroniques, comment les consommateurs français perçoivent-ils ces risques ?

Pour lire la suite, c'est par ici !

Taxo - Menu thématique: