Journée Consommation et espace - Caen - 18 novembre 2020

Appel à communications

L’épidémie de Covid-19 a créé une rupture dans nos routines de consommation notamment sur le plan spatial et territorial. En limitant les possibilités pour un individu de sortir de son domicile, l’épisode de confinement a transformé rapidement et en profondeur la consommation de l’espace et les espaces de consommation. L’espace domestique s’en trouve réinvesti, réapproprié. L’hybridation des espaces et des fonctions qui s’y déroulent ordinairement, s’accélère : les balcons se muent temporairement en salle de fitness ou de concert, les salles à manger en salles de classe, les chambres en bureaux … Dans le même temps, la réglementation de l’accès à un espace extérieur au domicile rappelle, entre autre, que l’espace marchand est un espace de sociabilité important (Chabault, 2020) et donne lieu à différentes formes de braconnages (de Certeau, 1990). Le confinement conduit également à consommer une multitude d’espaces socio-numériques (réseaux sociaux, plateformes de vidéoconférences, sexualité en ligne, jeux vidéo …), l’accès et l’utilisation de ces différents espaces étant traversés par les différents rapports sociaux (de classe, de genre …). L’hybridation des réseaux physiques et numériques, tant dans le rapport à une offre commerciale renouvelée qu’à des pratiques de chalandises recentrées, questionne l’état de la consommation depuis la pandémie.

Ainsi, à la suite de la journée « Consommation et Histoire », cette nouvelle journée « Consommation et Espace » vise à proposer des clés de lecture spatiale des phénomènes de consommation. Elle accueille des contributions empiriques abordant des thèmes dont la liste suivante ne présente qu’un éventail non-exhaustif :

  • La production et la consommation des espaces intimes 
  • Le rapport aux espaces extérieurs 
  • L’empreinte culturelle et socio-matérielle des espaces de consommation 
  • La consommation (au sein) des Smart Cities 
  • L’espace et les rapports sociaux 

 

Pour plus de précisions, l'appel à communications détaillé peut être trouvé ci-dessous.

 

Organisée sous l’égide du réseau Alcor-GIT afm (Alternative Consumption Research), cette journée se veut un temps d’échanges entre géographes et marketers, mais aussi anthropologues, sociologues ou historiens et plus largement tout·e chercheur·euse intéressé·e par des perspectives spatiales sur la consommation. Selon leur positionnement, les propositions de communication pourront être soumises, à l’issue de cette journée, aux revues Carnets de la Consommation, Décisions Marketing, et Recherche et Applications en Marketing.

 

Soumission des propositions de communication

Les propositions de communication doivent être envoyées pour le 19 Juin 2020 au plus tard à laurent.busca@umontpellier.fr, jean-philippe.nau@univ-lorraine.fr, dominique.roux@univ-reims.fr et sous la forme d’un document word (.doc, .docx) comprenant :

  • Une page de garde (nom, prénom, adresse courriel et adresse postale, institution de rattachement, de chaque auteur·rice ; le nom de l’auteur·rice « contact », le titre de la proposition de communication, un résumé de 200 mots en français et en anglais) ;
  • La proposition de 5 pages maximum, hors bibliographie.

 

Calendrier

Envoi des propositions : 19 Juin 2020

Sélection et réponses aux auteur·rice·s : 13 Juillet 2020

 

Organisation de la journée et inscriptions

La Journée Espace et Consommation aura lieu le 18 novembre à l’Université de Caen et sera suivie des Journées Normandes de Recherche sur la Consommation.

Comité scientifique

Nathalie Blanc, Laboratoire LADYSS (CNRS), Université de Paris
François Bost, Laboratoire Habiter, Université de Reims Champagne-Ardenne
Céline Burger, Laboratoire Habiter, Université de Reims Champagne-Ardenne
Marine Cambefort, Laboratoire HuManiS, Université de Strasbourg 
Yann Calbérac, Laboratoire CRIMEL, Université de Reims Champagne-Ardenne et Institut Universitaire de France
Véronique Cova, Laboratoire CERGAM, Université Aix-Marseille
Alain Decrop, Namur Digital Institute (NADI) et Centre de Recherche sur la Consommation et les Loisirs (CeRCLe), Université de Namur
Alain Debenedetti, Laboratoire IRG, Université Paris Est Créteil
Samuel Deprez, Laboratoire IDEES (CNRS), Université de Normandie
Arnaud Gasnier, Laboratoire ESO, Université du Mans
Nathalie Lemarchand, Laboratoire LADYSS, Université Paris 8
Sandra Mallet, Laboratoire Habiter, Université de Reims Champagne-Ardenne
Thomas Stenger, Laboratoire CEREGE, Université de Poitiers.
Géraldine Thevenot, Laboratoire CEREFIGE, Université de Lorraine
Luca Visconti, Università della Svizzera Italiana & ESCP Europe

Comité d’organisation

Laurent Busca, Laboratoire MRM, Université de Montpellier
Jean-Philippe Nau, Laboratoire CEREFIGE, Université de Lorraine
Dominique Roux, Laboratoire REGARDS, Université de Reims Champagne-Ardenne

Date: 
18/11/2020 - 08:45
Lieu: 
Caen