36ème congrès international de l'afm : Biarritz 2020

Cliquez ici pour accéder au programme 2020 

Le texte des communications sera prochainement accessible

 

Communiqué de Jean-François Trinquecoste, Président du Comité Scientifique du congrès AFM 2020

Chers collègues, chers doctorants,

Cette année 2020 conduit les organisateurs du Congrès de l’AFM à une manière bien inhabituelle de s’adresser aux membres de notre « communauté » en marketing.

La situation très exceptionnelle que nous vivons depuis plusieurs semaines en est évidemment la cause.

Depuis que cette décision - par ailleurs inévitable - a été prise par notre Association, de renoncer  au congrès de l’AFM cette année, décision dont nous – organisateurs - avons été pleinement partie prenante, chacun pourra comprendre qu’il est difficile de ne pas ressentir, à la fois, le bien-fondé de ce choix et, nonobstant, un sentiment de déception.

Déception de manquer le rituel de nos réunions annuelles, déception de ne pas éprouver le plaisir de retrouvailles amicales ou à tout le moins cordiales qui apportent une satisfaction complémentaire du bénéfice professionnel et déception pour partie évidemment liée aussi à l’inaboutissement relatif du travail accompli par les auteurs, par les évaluateurs, par les organisateurs et par les membres du  comité scientifique.

Pour autant, au titre de président des comité scientifique et comité scientifique élargi, et au nom de leurs membres, je souhaite dire que la déception n’est pas le seul sentiment éprouvé ni peut-être même le plus intense.

C’est aussi de la satisfaction et de la gratitude que je ressens pour ma part à l’issue de ces quelques mois de travail et de préparation ; satisfaction relative au nombre et à la qualité des communications reçues et gratitude à l’endroit des lecteurs/évaluateurs.

Chaque auteur, que sa communication ait été retenue ou pas, réalise évidemment que cette bonne volonté précieuse et remarquable des collègues qui acceptent d’évaluer les communications proposées est une condition d’existence de ce congrès - comme de tous les autres - et une condition d’existence et d’évolution de chaque membre de la communauté en tant qu’enseignant-chercheur.

C’est dire à quel point il est important que chacun mesure combien il est essentiel d’accepter, quand il est sollicité, de s’acquitter - autant que possible - de ce travail d’appréciation, certes délicat et chronophage, mais au sens propre du terme indispensable à l’organisation des congrès comme au fonctionnement des revues ; c’est-à-dire, dans la plupart des cas, déterminant pour lui-même.

Je souhaite qu’il me soit permis d’associer à l’expression de ma reconnaissance et à mes remerciements les membres du comité scientifique et du comité scientifique élargi - dont la liste est évidemment mentionnée sur ce site - pour l’engagement et l’abnégation dont ils ont fait preuve. Chacun des membres de ces comités comprendra sans doute que je désire plus particulièrement citer nommément quatre d’entre eux dont l’intensité de la collaboration et l’utilité de la contribution ont été singulières à savoir : Michaël Flacandji, (MCF IAE Université de Bordeaux), Julien Cusin, (professeur à l’IAE, Université de Bordeaux), Juliette Passebois-Ducros (MCF IAE, Université de Bordeaux) et Emmanuelle Sauvage (MCF IAE, Université de Bordeaux).

Enfin, et ce n’est pas la moindre des sources de satisfaction, je suis heureux de dire le plaisir pris à travailler au côté de Camille Chamard ainsi qu’à collaborer avec les enseignants chercheurs de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour dans le cadre de l’organisation de ce congrès 2020 qui, à défaut d’avoir finalement existé sous la forme de tous les autres, restera sans doute autant - et peut-être plus encore au regard de la situation exceptionnelle que nous vivons cette année - dans nos mémoires individuelles et dans notre mémoire collective.

 

Jean-François Trinquecoste

Président du Comité Scientifique du Congrès de l’AFM 2020.

 

Communiqué de Camille Chamard, Président du Comité d'Organisation du congrès AFM 2020

Chères et chers congressistes,

L’édition du congrès de l’AFM 2020 est inédite ! Un congrès annulé, de mémoire d’afmiennes.iens, c’est une première… comme le fait d’accueillir le congrès de l’AFM à  Biarritz était une première… Mais la crise sanitaire mondiale, sans précédent, a conduit le bureau de l’AFM et le comité d’organisation à prendre une décision conjointe, celle de ne pas donner rendez-vous à tous les chercheurs en marketing français et quelques collègues internationaux sur la grande plage de Biarritz.

En effet, la plage est aujourd’hui déserte, les terrasses des cafés vides, et les restaurants silencieux. Même le soleil s’est éclipsé ces derniers jours…

Mais à y regarder de plus près, cette période nous invite à prendre un peu de hauteur.

Si nous sommes déçus, en tant que membre du comité d’organisation du congrès, c’est que nous nous sommes projetés dans cet événement, que nous y avons intégré une composante affective, nécessaire à toute entreprise ambitieuse réussie.

Si la frustration nous a envahie au moment de prendre cette décision définitive, c’est que nous avions à cœur de VOUS accueillir au mieux, de VOUS faire découvrir quelques trésors cachés du Sud-Ouest et du Pays Basque, en particulier.

Beaucoup d’entre vous avez témoigné un vif intérêt à rejoindre ce coin de France un peu à part. Le rythme des inscriptions nous avait convaincu que nous étions dans le vrai, et que ce congrès serait à la fois une réussite scientifique mais également une fête conviviale inoubliable pour la communauté de l’AFM.

Une telle situation a cela d’exceptionnelle qu’elle nous permettra vraisemblablement de cerner avec humilité la fragilité de nos organisations, mais qu’elle nous fera peut-être découvrir de nouveaux axes de recherche en marketing, de nouvelles manières de travailler, pour de futurs congrès.

En tant que Président du Comité d’Organisation, je souhaite en premier lieu remercier les membres du conseil d’administration de l’AFM pour la confiance qu’ils nous ont accordée en nous octroyant la réalisation de ce congrès 2020.

Je tiens également à dire tout le plaisir qui a été le mien d’avoir pu compter sur une équipe de collègues qui ont tous répondu présents lorsque l’idée d’un congrès AFM à Biarritz en 2020 a émergé. Sans eux, et leurs compétences, rien n’aurait pu se faire. Merci donc à Eric Barquisseau, Sandrine Bonnecaze, Isabelle Dezest, Amaïa Echeverria, Mélina Germain, Jouba H’Maida, Véronique Lartigue, Karim Machat, Meriem Mengui, Alexandra Moreau, Karine Ochem, Lucile Ranouil.

Enfin, la condition sine qua none pour que ce congrès ait lieu était bien entendu le processus scientifique, fondement de notre rassemblement. A ce titre, et au regard du travail de très grande qualité qui a été réalisé, j’adresse toute ma reconnaissance et mes sincères remerciements à Jean-François Trinquecoste, Président du Comité Scientifique du Congrès de l’AFM 2020, ainsi qu’à tous les membres du comité scientifique. Un jour, la plage de Biarritz redeviendra bruyante et nous aurons l’occasion de tenir notre « réunion » de débriefing prévue après le départ de tous les congressistes.

Nous vous dévoilons tout de même le logo et l’affiche que vous auriez dû découvrir à cette époque de l’année... 

Ikusi AFM 2021 kongresuan ! (« Rendez-vous au congrès AFM 2021 ! »)

Affiche_AFM2020.jpg

 

Le président de l'afm Gilles N'Goala a adressé son soutien aux organisateurs et à la communauté dans un précédent communiqué. Retrouvez-le en cliquant ici

Date: 
05/05/2020 - 14:00 - 07/05/2020 - 13:00
Lieu: 
Biarritz, Centre de Congrès Bellevue