De la polarisation des représentations de l'objet d'occasion chez le consommateur : entre objet-désir et objet-déchet

Année: 
2015
Type: 
Actes du congrès
De la polarisation des représentations de l'objet d'occasion chez le consommateur : entre objet-désir et objet-déchet
Between the desired-object and the rubbish-object : about the polarized representations of the second hand objects.
Résumé: 

Cet article présente les résultats d'une exploration ethnographique alimentée par deux terrains canadien et français s'intéressant aux acheteurs et non-acheteurs d'objets d'occasion. Sa contribution théorique met à jour une polarisation très nette des représentations à l'endroit des objets usagés, l'une positive, l'autre négative. Le premier pôle fait état d'un statut de l'objet d'occasion valorisé et valorisant pour le consommateur, l'objet-désir, le second pôle révéle un statut de l'objet d'occasion stigmatisé et stigmatisant, celui de l'objet-déchet. Le désir ou l'impossibilité de ressentir du désir pour un objet d'occasion agirait alors comme un créateur dévaleur perçue (Simmel, 1900) ou un annihilateur dévaleur perçue

Abstract: 

This article presents the results of an ethnographic exploration research fueled with two different grounds, one in Canada, one in France, and focusing on consumers and non- consumers of second-hand goods. Its theoretical contribution highlights a clear polarization of the representations related to second-hand goods : a positive and a negative one. The first pole sets out a status of desired-object, valued by the consumer and self image enhancing; the second pole reveals a status of rubbish-object, stigmatized and stigmatizing for the consumer. The desire or the impossibility to feel desire for a second hand object would thereby act as a perceived value creator (Simmel, 1900) or as a perceived value destroyer.